Astuces pour apprendre une langue plus facilement

L’apprentissage d’une langue étrangère demande avant tout du temps et de l’investissement personnel. Le premier moteur est bien-sûr la motivation, mais il existe également quelques clés à connaître pour rendre cet apprentissage plus simple et agréable. 
Découvrez nos conseils pour apprendre la langue de votre choix plus aisément.

– Un rythme efficace 

Apprendre une langue c’est un peu comme lire un livre, si on le lit de façon trop espacée entre chaque chapitre, on oublie ce qu’on a appris précédemment et on perd du temps à chaque lecture à se remémorer ce qu’on a déjà lu, puis on finit par se démotiver et oublier le livre au fond de la bibliothèque.
Il est donc plus efficace de travailler un petit peu régulièrement que longtemps de manière ponctuelle. Si vous avez décidé de vous lancer dans une formation, voici nos conseils pour vous aider à trouver votre rythme.

Le rythme minimum
En prenant un cours par semaine, vous pourrez vous remettre dans le bain, et vous ré-habituer à entendre la langue à chaque cours, mais ce rythme ne suffira pas à mémoriser définitivement toutes les leçons et les retenir sur le long terme.

Le rythme conseillé
Pour garder à l’esprit le vocabulaire et les leçons fraîchement appris et progresser plus rapidement, nous vous conseillons idéalement de prendre de 2 à 3 leçons par semaine. Ce rythme vous permet de faire fonctionner votre mémorisation active, sans saturer votre esprit.

Le rythme intensif
Si vous avez un objectif précis à court terme et avez besoin de faire des progrès concrets sous peu de temps, vous devrez dans ce cas augmenter un peu la cadence, et garder du temps pour étaler vos leçons sur tous les jours de la semaine, tout en faisant attention de ne pas arriver à saturation.
Astuce : Repérez la thématique sur laquelle vous avez besoin de progresser et concentrez-vous dessus, pour ne pas vous éparpiller (ex : vocabulaire du quotidien, champs lexical professionnel précis, structures de phrases récurrentes, préparation à un examen, etc…)

– Varier les plaisirs 

L’apprentissage c’est comme pour tout, on finit par s’ennuyer si on fait toujours la même chose. Il existe divers supports pour apprendre une langue, qui permettent en plus de travailler la langue sous toutes ses formes (compréhension et expression écrite, et compréhension et expression orale) : comme lire un livre, échanger avec un natif par écrit ou à l’oral, écouter des musiques en lisant les paroles, regarder un film ou une série (visionner chaque scène deux fois: une fois sans sous-titres, et une fois avec les sous-titres en anglais pour voir ce que vous n’avez pas compris.)
Bonus : En choisissant des supports qui vous plaisent et vous divertissent, cela augmentera votre taux de motivation et réduira les risques de lâcher l’apprentissage en cours.
– La mémorisation active
Saviez-vous qu’à l’âge de vingt ans, vous avez été exposé à environ 50.000 heures de français? Vous avez beaucoup appris le français de façon passive. Par exemple, à force d’entendre mille fois le mot biberon, vous avez fini par le mémoriser. Mais aujourd’hui, vous n’avez pas 50.000 heures pour apprendre l’anglais… Alors, pour progresser vite, mémorisez chaque mot de façon active, en les revoyant plusieurs fois par semaine, de préférence à l’écrit et à l’oral. Vous pouvez également refaire les mêmes leçons plusieurs fois au cours d’une formation.
Autre technique d’apprentissage qui a du succès : le « shadowing« . Cette méthode consiste en écouter un livre audio, tout en le lisant à l’écrit. Ainsi le cerveau assimile la prononciation avec l’écriture.

– Écoutez-vous

Il n’est pas toujours facile de réussir à s’exprimer à l’oral, surtout face à des inconnus ou dans des situations qui sortent de l’ordinaire. Même en connaissant le vocabulaire, il arrive de ne pas réussir à formuler une phrase correctement face à la panique.
Voici un petit exercice qui vous entraînera à gagner en aisance lors de votre prise de parole à l’oral :

Trouvez des phrases ou des expressions sur internet comprenant du vocabulaire que vous souhaitez apprendre et enregistrez vous.
D’une part, cet exercice vous entraîne à vous exprimer à voix haute et à vous familiarisez avec le vocabulaire et sa sonorité. 
D’autre part, en vous réécoutant, vous pouvez vous corriger mais également vous habituer au son de votre voix en anglais. 
De plus, n’hésitez pas à réécouter vos anciens enregistrements au bout de quelques semaines pour  noter le progrès que vous avez réalisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.